En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l’utilisation des cookies pour permettre à la Région de réaliser des statistiques de visites.

Non, je souhaite En savoir plus

J'ai compris

Cookies

Les cookies sont des petits fichiers texte déposés sur votre terminal (ordinateur, tablette ou mobile) lors de la visite d'un site. Ils permettent de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre.


La Région Normandie utilise l'outil Google analytics pour collecter des statistiques anonymes sur l'utilisation du site par les internautes (ex : pages les plus consultées, nombre de visiteurs, navigateurs utilisés, ...). En naviguant sur les sites de la Région, un cookie Google analytics est déposé sur votre terminal.


Les cookies sont gérés par votre navigateur internet (Chrome, Firefox, Internet explorer, Safari…). Vous pouvez désactiver et/ou supprimer les cookies dans les Options/Préférences de votre navigateur. Vous pouvez obtenir de l’aide dans le menu Aide de votre navigateur ou sur son site internet.
+ d’infos : www.cnil.fr

Message

Newsletter n°28

CESER Normandie

septembre 2019 - N°28

L'actu

Image 1

Climat

L'été se termine. Le réchauffement se poursuit.

Le fond de l'air n'est plus si frais... Le mercure devrait grimper en moyenne de 2 à 5°C d'ici 2100 et la Normandie n'a pas d'autre choix que de participer à la lutte contre ce réchauffement global. D'ailleurs, les politiques régionales sont en première ligne dans l'affaire, dixit la loi NOTRe qui fait du Conseil régional le chef de file de la politique air-climat-énergie. Mais concrètement, que fait-on ? Devant l'ampleur de la tâche, le CESER concentrera sa réflexion sur la stratégie d'aménagement territorial (en particulier face au recul du trait de côte), l'accompagnement des filières économiques et des emplois, ainsi que l'éducation au développement durable. Avec en ligne de mire deux questions : comment atténuer le réchauffement et, faute de mieux, comment s'adapter ?


Image 2

Mer et littoral

Vague de sujets maritimes au CESER

Preuve de son implication grandissante autour des questions maritimes, le CESER est désormais membre du Conseil maritime de façade Manche Est-Mer du Nord. Cette instance de concertation réunit les parties prenantes sur l'ensemble des sujets relatifs à la mer et au littoral. Une décision qui réjouit notre assemblée et en cohérence avec notre participation active à l'élaboration du Document stratégique de façade, où il était beaucoup question d'éolien. Cela n'a donc rien d'une coïncidence si le CESER sera aussi pleinement impliqué dans le début public de cet automne, en vue d'un quatrième projet éolien off-shore au large des côtes normandes.


Image 3

LNPN

Et pourtant, les choses avancent...

Entre les difficultés financières, les délais réglementaires, les aléas politiques ou les conflits d'usage, l'amélioration des relations ferroviaires entre Paris et la Normandie ressemble fort à un chemin de croix. De nouveaux trains viendront progressivement remplacer les rames actuelles vieillissantes, mais l'encombrement sur la ligne ne sera vraiment résolu qu'avec la mise en service de la LNPN, qui permettra notamment de dédier une voie spécifique aux trains normands entre Mantes et Saint-Lazare. C'est ce que Jean-Luc Léger a rappelé à une vingtaine de parlementaires normands réunis à Paris au début de l'été, à l'initiative de l'association pour la promotion de la LNPN, dont le CESER est membre fondateur. L' objectif est de ne pas perdre de temps et d'engager les actions nécessaires dès après le vote de la loi d'orientation pour les mobilités .


Image 4

Communication

Le CESER maintenant sur Twitter

Le CESER de Normandie vient de rejoindre le réseau qui gazouille ! Rendez-vous, publications, anecdotes, rencontres, réactions... Pour ne rien perdre de notre actualité, suivez-nous et réagissez !


 

L'édito

Image 1

Jean-Luc Léger, président du CESER

L'avenir sur un coup de dé

Et bien, nous y sommes !
Je parle du Brexit, évidemment. Le 3 septembre, à la Chambre des Communes, fut une journée déterminante. Sans doute y aura-t-il d’autres rebondissements. La société civile organisée représentée au CESER de Normandie observe le processus avec curiosité et inquiétude. Car, au-delà des jeux politiques qui révèlent parfaitement les enjeux, les conséquences d’un Brexit avec ou sans accord seront particulièrement importantes pour de nombreux secteurs économiques normands. L’idée même que la décision finale britannique se joue sur un coup de dé ne peut qu’engendrer de l’inquiétude.
 


 

Les rencontres

Image 1

Europe

Réflexion de fonds

A l'aube d'une nouvelle programmation, le CESER engage un vaste travail visant à mieux comprendre les mécanismes qui sous-tendent l'obtention et la consommation de fonds européens (FEDER, FSE, FEADER...). La perspective est d'identifier les actions qui permettraient de mieux accompagner les porteurs de projets, souvent en difficulté au moment de l'instruction des dossiers. Les réflexions ont commencé le 28 août dernier, grâce à la direction Europe et International du Conseil régional, venue apporter ses éclaircissements au CESER. Premiers résultats attendus cet hiver.


 

L'agenda

Image 1

10 octobre

Séance plénière

Rendez-vous le 10 octobre à Rouen, à partir de 10h00, pour suivre la prochaine séance plénière du CESER, qui se tiendra dans les locaux de l'Union portuaire rouennaise (66 quai de Boisguilbert). Les orientations budgétaires, entre autres, seront au menu.