En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l’utilisation des cookies pour permettre à la Région de réaliser des statistiques de visites.

Non, je souhaite En savoir plus

J'ai compris

Cookies

Les cookies sont des petits fichiers texte déposés sur votre terminal (ordinateur, tablette ou mobile) lors de la visite d'un site. Ils permettent de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre.


La Région Normandie utilise l'outil Google analytics pour collecter des statistiques anonymes sur l'utilisation du site par les internautes (ex : pages les plus consultées, nombre de visiteurs, navigateurs utilisés, ...). En naviguant sur les sites de la Région, un cookie Google analytics est déposé sur votre terminal.


Les cookies sont gérés par votre navigateur internet (Chrome, Firefox, Internet explorer, Safari…). Vous pouvez désactiver et/ou supprimer les cookies dans les Options/Préférences de votre navigateur. Vous pouvez obtenir de l’aide dans le menu Aide de votre navigateur ou sur son site internet.
+ d’infos : www.cnil.fr

Message

Quel scénario pour vivre en Normandie en 2040 ?

«  Que  peut-il  advenir  en  Normandie  en  2040  ?  »  se demandait le CESER voilà un an... Au coeur d’une région aux contours redéfinis, la question méritait d’être posée pour savoir quel avenir pourrait s’offrir aux habitants dans vingt ans. Après avoir analysé  une importante quantité de paramètres, notre assemblée dévoilait quatre « futurs possibles » pour la Normandie.

L’heure  des  choix est désormais venue et le CESER présente ici sa vision : un fil rouge de la qualité de vie réaffirmé, un phénomène de « grappes » nuancé et la place du citoyen appuyée, les enjeux liés à la transition numérique  revisités  à  l’aune  du  développement de l’intelligence artificielle, une dimension écologique mise en valeur autour d’espaces à vivre, et bien sûr un
rôle primordial de la gouvernance dans une société  plus inclusive et coopérative. Le projet est certes ambitieux, mais sa concrétisation ne dépend que d’une chose : nos choix présents.

Télécharger l'étude (octobre 2019)