En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l’utilisation des cookies pour permettre à la Région de réaliser des statistiques de visites.

Non, je souhaite En savoir plus

J'ai compris

Cookies

Les cookies sont des petits fichiers texte déposés sur votre terminal (ordinateur, tablette ou mobile) lors de la visite d'un site. Ils permettent de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre.


La Région Normandie utilise l'outil Google analytics pour collecter des statistiques anonymes sur l'utilisation du site par les internautes (ex : pages les plus consultées, nombre de visiteurs, navigateurs utilisés, ...). En naviguant sur les sites de la Région, un cookie Google analytics est déposé sur votre terminal.


Les cookies sont gérés par votre navigateur internet (Chrome, Firefox, Internet explorer, Safari…). Vous pouvez désactiver et/ou supprimer les cookies dans les Options/Préférences de votre navigateur. Vous pouvez obtenir de l’aide dans le menu Aide de votre navigateur ou sur son site internet.
+ d’infos : www.cnil.fr

Message

Newsletter n°3

 

n° 3, février 2017

L'actu


Voies navigables : les CESER dans le grand bain

La construction du Canal Seine Nord Europe, dont la mise en eau est annoncée en 2023, remet en question les grands équilibres logistiques des ports de la rangée nord-européenne, du Havre à Hambourg. Pour approfondir la question, les CESER des Hauts-de-France, d’Ile-de-France et de Normandie initient une réflexion commune et ont constitué un groupe de travail. La première rencontre s’est déroulée le 9 février, avec  l’audition de Nicolas Bour, chef de projet CSNE. En attendant les conclusions, il est toujours possible de (re)lire les rapports parlementaires remis l'année dernière sur l'attractivité de l'axe Seine et de l'axe Nord.

 


Le budget 2017 de la Région en débat devant le CESER

Le budget 2017 de la Région Normandie s’élève à 1 693 M€, contre 1 510 M€ en 2016, soit une augmentation de près de 12%, qui s’explique pour partie par les transferts de compétences intervenant sur l’année 2017 (notamment en matière de transports interurbains et scolaires). Le CESER a décliné ses observations sur chacun des 6 objectifs stratégiques présentés à l’occasion de sa séance plénière du 2 février dernier, à Caen.
 

LIRE l'avis du CESER sur le budget 2017


Avis de chantiers

D’ici la fin de l’année, le CESER de Normandie planchera sur de très nombreux sujets, parmi lesquels le numérique en formation, la maritimité ou encore l’équilibre des territoires (dans le cadre de la préparation du SRADDET). Une réflexion prospective, « vivre en Normandie à l’horizon 2040 » sera également menée. Sans oublier le travail déjà engagé sur le « bien-vieillir », précédemment évoqué dans cette lettre d’information (cf. n°2). N’hésitez pas à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pour plus d’information sur les travaux en cours.


Quand la Normandie rejoint l'Atlantique

Le CESER de Normandie rejoint l’Association des CESER de l’Atlantique, constituée des CESER de Bretagne, des Pays de Loire et de Nouvelle Aquitaine. Créée en 1993, l’association promeut une approche interrégionale de la façade Atlantique. Certes, c’est toujours bien la Manche qui borde les côtes normandes, mais cela n’empêche pas de traiter de problématiques communes, à l’instar d’un travail engagé en 2016 sur l’innovation dans l’économie maritime, auquel participe déjà une délégation normande.
 

Téléchargez les études précédentes des ceser de l'atlantique


Le mot du président

Pour le bien public

L’intérêt général : l’expression n’existe pas seulement dans les manuels de droit public. Avec la LNPN, la Normandie peut se prévaloir d’un cas d’école en la matière. A mesure que le tracé s’affine, les oppositions se font plus vives. Rien d’anormal à cela, le débat suit son cours et chaque territoire traversé a le droit de réclamer des compensations ou des alternatives. Mais l’opposition seule serait incompréhensible, qui plus est de la part de responsables qui clament haut et fort leur attachement à la Normandie. A l’heure du choix, ils penseront aux habitants de Cherbourg ou du Havre, qui attendent beaucoup de la LNPN pour le développement de leurs ports, de leurs scènes culturelles ou de leurs campus universitaires. A l’heure du choix, je n’en doute pas un instant, ces responsables penseront à l’intérêt général et à sa définition : ce qui est pour le bien public…


Chaleureusement,
Jean-Luc Léger


Les rencontres

Tourisme : bilan de l'année 2016

Jean-Louis Laville, directeur du Comité régional du tourisme (CRT), était devant la commission « tourisme » du CESER le 15 décembre dernier pour présenter le bilan de la saison 2016. Soutenue par de grands événements (Normandie Impressionniste, départ du Tour de France dans la Manche), la fréquentation a cependant souffert de facteurs pénalisants (état d'urgence, perturbations dans les transports, météo médiocre…). Heureusement, les projets des acteurs du tourisme ne manquent pas pour soutenir l'attractivité de la région.

Plus d'informations sur le CRT


Maritimité : le cas breton à l'étude

En pleine réflexion sur la maritimité, la commission « économie » du CESER a rencontré M. Yvan Guiton, directeur de la mer, du développement maritime et du littoral à la Région Bretagne, le 17 janvier. Ce dernier a mis en avant la spécificité bretonne dans les politiques publiques menées par les différentes collectivités, et notamment une vraie prise de conscience du « fait maritime » dans l’identité de la région.
 


 

 

{unsubscribe}Me désabonner{/unsubscribe}