En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l’utilisation des cookies pour permettre à la Région de réaliser des statistiques de visites.

Non, je souhaite En savoir plus

J'ai compris

Cookies

Les cookies sont des petits fichiers texte déposés sur votre terminal (ordinateur, tablette ou mobile) lors de la visite d'un site. Ils permettent de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre.


La Région Normandie utilise l'outil Google analytics pour collecter des statistiques anonymes sur l'utilisation du site par les internautes (ex : pages les plus consultées, nombre de visiteurs, navigateurs utilisés, ...). En naviguant sur les sites de la Région, un cookie Google analytics est déposé sur votre terminal.


Les cookies sont gérés par votre navigateur internet (Chrome, Firefox, Internet explorer, Safari…). Vous pouvez désactiver et/ou supprimer les cookies dans les Options/Préférences de votre navigateur. Vous pouvez obtenir de l’aide dans le menu Aide de votre navigateur ou sur son site internet.
+ d’infos : www.cnil.fr

Message

Newsletter n°11

 

n° 11, novembre 2017

L'actu


Ports de la Vallée de Seine : mettre la gouvernance au service de la performance

Interrogé par le président de Région sur l'opportunité d'une évolution de la gouvernance des ports de Paris, Rouen et Le Havre, le CESER de Normandie répond ce mois-ci par l'affirmative. A l’instar des pratiques observées chez leurs principaux concurrents du Nord de l’Europe, les trois places portuaires en question doivent cheminer vers une coopération renforcée et surtout mieux interagir avec l’écosystème régional. Le CESER propose notamment le partage de la tutelle, en faisant des ports des entreprises publiques dont le capital serait réparti entre les collectivités (majoritaires) et l’État (minoritaire).
 

Consulter l'avis et le rapport


Accompagner le vieillissement : un enjeu sociétal pour la Normandie

La Normandie voit le nombre de ses aînés croître plus vite que la plupart des autres régions. Les personnes âgées de 65 ans et plus représenteront 30% de la population en 2050, ce qui devrait placer la Normandie en seconde position des régions métropolitaines les plus âgées, juste derrière la Corse. L’échelon régional semble le plus pertinent pour définir une vision politique, stratégique et prospective en matière de vieillissement et de ses impacts sur les politiques publiques. Le CESER formule donc des préconisations qui s’appuient sur les compétences spécifiques de la Région.
 

Consulter l'avis et le rapport


L'usage du numérique au cœur des problématiques de formation

Depuis quelques décennies, le digital a pris une ampleur considérable dans notre société. Outre les investissements que les territoires doivent consentir pour permettre la circulation de données toujours plus volumineuses, les usages numériques provoquent de profondes mutations économiques et sociales. Leur maîtrise constitue un enjeu pour les individus, tant dans leur vie personnelle de citoyens éclairés que dans leur vie professionnelle. La Région peut évidemment jouer un rôle essentiel en ce domaine, au regard de ses prérogatives en matière de formation tout au long de la vie.
 

consulter l'avis et le rapport


Axe Seine et Canal-Seine-Nord : une complémentarité à construire

La collaboration est inédite : les CESER des régions Hauts-de-France, Ile-de-France et Normandie se sont réunis pour débattre des enjeux du développement fluvial à l’échelle du Nord-Ouest de l’Europe. La perspective de mise en eau du Canal-Seine-Nord-Europe, à l’horizon 2023, doit amener les acteurs politiques mais aussi socio-économiques à anticiper les effets de son ouverture. L’Axe Seine et ses deux grands ports maritimes de Rouen et du Havre sont évidemment concernés au premier plan. L’urgence consiste désormais à définir les complémentarités entre territoires sur ce futur itinéraire fluvial.
 

consulter l'avis


Assises de la Mobilité et Port 2000 : les deux derniers chantiers de la mandature

La mandature du CESER de Normandie s’achève fin décembre, mais l’actualité a imposé l’ouverture de deux nouveaux chantiers qui devront être menés à bien d’ici l’ultime séance plénière de notre institution, le 14 décembre. Il s’agit d’une part des Assises de la Mobilité, une concertation nationale pour définir les pratiques de mobilité à l’horizon 2030, et d’autre part de la concertation relative aux accès fluviaux de Port 2000, qui a débuté le 20 octobre dernier.
 

 

Le mot du président


Avenir des ports et de la Normandie : coopérer... pour exister !

La Chine annonce qu'elle va créer La Route de la Soie du 21e siècle : 1 000 milliards $ sont sur la table. Et la Normandie dans tout ça , me direz-vous ? Elle est concernée au premier chef. Cette route vise en effet à tisser un lien ferroviaire entre la Chine et l’Europe, pour permettre au fret d’arriver jusqu’en Allemagne. Quelques convois circulent déjà, mais le phénomène va prendre de l’ampleur. La Normandie, et surtout ses ports qui cherchent à développer leur compétitivité, ne peuvent passer à côté d’une telle opportunité.
 
Nos choix d’infrastructures, perçus de façon locale, ont donc des conséquences internationales que nous devons mesurer et anticiper. Notre choix est par conséquent le suivant : soit nous sommes proactif et développons des coopérations interrégionales avec les Hauts de France et l'Ile de France, soit nous nous endormons. Choix simple, aux conséquences incalculables…

 Jean-Luc Léger


L'agenda

28 novembre 2017
Colloque des Agences d'urbanisme au Havre

Les agences d’urbanisme de la Vallée de Seine organisent un colloque le 28 novembre prochain au Havre sur le thème de « la Vallée de Seine XXL : un corridor d’envergure européenne et mondiale ». Jean-Luc Léger, président du CESER, interviendra lors de la table-ronde du matin consacrée aux nouvelles formes de coopérations territoriales. Plus d’informations et inscriptions ici.
 


   
 

14 décembre 2017
Session plénière à Caen

Rendez-vous à Caen, le 15 décembre à partir de 10h00 et toute la journée, pour assister à la session plénière du CESER qui se déroulera dans les locaux de la Communauté urbaine de Caen-la-Mer. Au programme : le budget primitif 2018, la maritimité, la prospective « horizon 2040 », la chaîne de l’innovation, les contributions aux Assises de la Mobilité et aux Accès fluviaux à Port 2000, ainsi que le résultat des réflexions menées sur le Brexit et sur le Mont-Saint-Michel.