Aller au contenu principal


mars 2019

De quoi la French Tech est-elle le nom ? Le label fleure bon la « start-up nation » chère à Emmanuel Macron et brille des mille feux de la modernité. Dans l’imaginaire, il renvoie au mythe de l’innovation numérique disruptive, qui va nécessairement changer le monde ! Evidemment, la réalité est plus contrastée. D’abord parce que personne n’a encore réussi le tour de force de définir ce qu’est une start-up : sorte d’OVNI entrepreneurial, fantasmée et parée du génie créatif, elle échappe à tous les critères rationnels qui permettent habituellement de concevoir une entreprise. Ensuite, et contrairement à l’idée reçue, la start-up n’est pas forcément digitale : la santé, le bien-être ou encore l’alimentation font partie des domaines dans lesquels se nichent quelques pépites qui pourraient bien changer notre quotidien, y compris en Normandie.