Aller au contenu principal

Conseils de développement : le dialogue n'est pas facultatif

Pas d'accord. Le président du CESER a pris la plume pour alerter les parlementaires normands sur un risque de disparition des conseils de développement. Une inquiétude justifiée par le projet de loi relatif à l'engagement dans la vie locale et la proximité de l'action publique, qui prévoit de rendre facultatif les conseils de développement dans les intercommunalités de plus de 20 000 habitants. Alors que l'actualité regorge d'exemples montrant la nécessité d'ouvrir des lieux d'échanges citoyens, cette orientation a de quoi étonner.