Aller au contenu principal


janvier 2017

Fruit du travail collaboratif de 4 CESER (Nouvelle Aquitaine, Pays de la Loire, Bretagne et Normandie) réunis au sein de l’association des « CESER de l’Atlantique », le rapport s’appuie sur une approche transversale et transfilière. Que l’on parle d’une hélice qui réduit la consommation énergétique d’un bateau de pêche, d’un drone capable de cartographier les fonds marins ou encore d’une démarche visant à optimiser la gestion des flux de chargement dans un port, il s’agit bien là d’innovations valorisées au sein de l’économie maritime. Conscients qu’il s’agit d’un enjeu majeur pour la France, au 2e rang mondial pour ses espaces marins, les CESER formulent un ensemble de propositions pour s’emparer de cet « océan d’opportunités » et en faire l’un des piliers de notre développement économique et social.