Aller au contenu principal


mars 2022

Techniquement, on parle de « non-linéarité » des parcours… Façon pudique de désigner la dure réalité subie par de nombreux jeunes, de la fin du collège à l’entrée dans la vie active. Entre difficultés d’accès à l’information, déterminisme social, manque de moyens et restrictions sanitaires, se former n’est pas simple pour les 15-24 ans. Le CESER a cherché à mieux comprendre leur situation et fait des propositions pour améliorer leur autonomie et leur réussite.